Je lui avais promis des petites soeurs et même toute une famille ... alors à Valentine la brune, j'ai ajouté Joséphine la chipie, et Marcelle la blonde bohème. Même base, même minois épuré, et pourtant chaque tenue et chevelure les transforment ... c'est trop magique, et franchement je me régale et perds au moins un bon quart de mon âge (oui, calculez...hmmm) à chaque "naissance".

Comme j'ai dans l'idée de les proposer à la vente un de ces jours, je les empile et les recrée, espérant bien que je vais pouvoir m'en séparer sans peine... mais là où l'exercice diffère vraiment du vêtement (dont j'attends avec impatience de le voir parer sa propriétaire), c'est que ces coquines me surveillent du haut de leur étagère et une sorte d'attachement enfantin se crée... c'est terrible n'est-ce pas ? J'ai presque honte, docteur ;-)

Je suppose qu'un sourire de vraie fillette de chair et d'os sera le seul remède à cette regression fâcheuse...

Alors si vous avez l'article, vous savez où trouver Barberose et ses nénettes !

PValentine

PJosephine

PMarcelle

PNenettes