Incontestablement, c'est beau ! Mais contrairement à la sauvage, finalement bien "domestiquable", la soie en mousseline exige un soin extrême ... A force de ténacité et pas vraiment du premier coup, j'ai fini par copiner avec la belle rebelle, pour une robe au toucher soyeux et aux reflets ahurissants, portée joliment par une blondinette discrète qui a réservé l'exclusivité de sa belle toilette à son petit mari (et à sa couturière qui la remercie pour sa patience d'ange !)

Robe jud 1

Robe jud 2